Eresoinka est un ensemble instrumental, vocal et chorégraphique mixte, formé lors de la Guerre civile espagnole à l’initiative du gouvernement basque de Bilbao en 1937. Entre 1937 et 1939, cet ensemble composé de 101 Basques fait découvrir la culture musicale traditionnelle basque lors de tournées internationales qui les mènent jusqu'à Paris, Bruxelles, Amsterdam et Londres. (Wikipédia)

La mère de Placido Domingo (Pepita Embil) chanta à Eresoinka, de même que Luis Mariano.

Il y a un livre très intéressant sur Eresoinka, écrit par Philippe Régnier (ancien du groupe de Paris Gernika) en 2013 :

https://www.sudouest.fr/2013/04/01/le-combat-du-choeur-1011402-4018.php